Search

DEUX SOEURS, UN MÊME COMBAT : L'ACNÉ

Updated: Mar 4, 2020



Cet été a marqué un tournant dans notre traitement de l’acné.



On est rentrées en septembre trop contentes d’être un peu bronzées, mais notre bonne mine a vite laissé place à la jolie poussée de la rentrée. Tu connais sûrement…le bonheur du métro, boulot, dodo, boutons. Sauf que cette rentrée boutons, c’était celle de trop.


On n’avait vraiment pas envie de retourner une énième fois voir un(e) dermato, pour en ressortir avec une liste à rallonge de médicaments aux noms imprononçables.

On n’avait pas non plus envie d’aller voir notre gynéco pour qu’il/elle nous propose LA nouvelle pilule anti-acné.

On ne savait plus quoi acheter en pharmacie - on était lassées par ces offres qui se ressemblent, toutes plus aseptisées les unes que les autres.

On était fatiguées par cette guerre des boutons, et son impact sur notre peau, notre moral et notre portefeuille. On a voulu repenser notre approche. 


Pourquoi est-ce qu’on s’acharne sur notre peau ? La peau n’est-elle pas le miroir d’un tout ? Un organe comme un autre, qui fonctionne en synergie avec le reste du corps ?

On a longuement parlé et on a eu un déclic :

Et si ces boutons, c’était notre corps qui essayait de nous dire quelque chose ? Sa façon à lui de nous prévenir d’un déséquilibre intérieur ? 

Suite à ça, on a pris une résolution : L'ÉCOUTER.


On a commencé par jeter toutes les crèmes qui l’irritaient.

Ces crèmes prescrites, celles qui marchent au début puis qui bizarrement ne font plus rien au bout d’un mois, sauf te décaper et te faire peler. 

Puis il a fallu attaquer la malbouffe et l’alcool….dur dur dur et on y est pas encore.

Pour nous c’était une évidence, les mcdos, les pizzas et même les raviolis chinois (#vivelesraviolis) = BOUTONS

Ah et on oublie… les cocktails, les bières, les shots = BOUTONS !

En bref, les excès… 


Dès qu’on a faisait un petit effort là-dessus, notre peau allait mieux – mais les boutons continuaient.



Skin Update : Décembre 2019


On a donc voulu aller plus loin. On a rencontré des nutritionnistes, des naturopathes et même un endocrinologue (le pro des hormones). 

On a découvert que la relation entre alimentation et acné dépasse la nécessité d’arrêter les produits laitiers et le chocolat.

La question n’était plus de se priver, mais d’identifier les bons nutriments à ajouter et les « mauvais » à éviter/réduire afin de trouver un équilibre intérieur. 

Pour cela, on s’est remises à cuisiner et on a appris à bien faire nos courses pour mieux se nourrir. Fleur est même devenue tellement fan de toute cette partie nutrition, qu’elle s’est inscrite au S.I.I.N. (l’Institut Scientifique en Nutrition Raisonnée) pour se former et devenir coach en nutrition.


Enfin, et ce qui représente sans doute le plus gros tournant pour nous, on a décidé d’arrêter la pilule.

La pilule est un sujet à part entière qui mérite son propre article, parce que c’est une grande étape (on te la fait juste ).



Et aujourd’hui on t’en dit quoi ? 


Et bien ça été et ça continue à être pleins de petits changements dans notre vie. Et c’est pas facile tous les jours. On a beaucoup appris et on continue à apprendre.

Mais surtout, ce processus nous a permis de reconnecter avec notre corps. De retourner aux bases et d’adopter un mode de vie plus sain, plus doux. Résultat : on se sent mieux, notre peau n’est pas encore parfaite mais c’est un long chemin (surtout après des années de pilule) et on est conscientes que ça ne peut pas changer du jour au lendemain. 


On continue et si tu veux nous suivre, on t’accompagne et on t’écoute sur ce blog et sur insta ! N’hésite pas à nous partager ton histoire, on adore parler boutons et on est là pour toi parce qu’on sait que seul, c’est tellement plus difficile.




All rights reserved. © 2020 skin & out

  • Flickr
  • Spotify
  • Facebook
  • Instagram
  • Facebook
  • Spotify
  • SoundCloud
  • Instagram